Bienvenue sur mon blog de voyage !

Je m’appelle Stéphie, et j’ai 37 ans. Ma plus grande passion, la seule, la vraie, celle qui me colle à la peau depuis seize ans maintenant, c’est le voyage !!! Bon, il y a aussi l’écriture… celle-là, elle est un peu comme la marée, elle va et vient, au gré des années, comme la mer sur la plage… Mais l’une comme l’autre, elles sont profondément ancrées en moi. Et au fil des années, elles se sont entremêlées, comme deux arbres dont les racines se seraient rejointes sous la terre… J’ai commencé à écrire mes premières histoires à l’école primaire… à la même époque où j’ai commencé à rêver de voyages… Et naturellement, quand j’ai commencé à voyager, vers vingt ans, j’ai lié les deux…

2004 a été une année charnière dans ma vie. Je suis partie faire un stage d’enseignante de FLE (Français Langue Étrangère) à Madras, en Inde. Moi qui n’avais jamais habité ailleurs qu’à Nantes, ça a été le choc ! J’avais alors 24 ans. Depuis, je n’ai jamais cessé de voyager. J’ai posé mes valises dans cinq autres pays (Tanzanie, Guyane, Malaisie, Indonésie et… France !) et voyagé dans une vingtaine d’autres. Tout ça en ayant le temps de fonder une famille !

Pour en savoir plus sur mon parcours, je vous invite à lire le bel article que le blog de Chapka Assurances a consacré à ma vie nomade : J’ai vécu pendant dix ans dans une dizaine de pays différents.

Aujourd’hui maman de deux petits garçons, Nolan, 7 ans, et Timéo, 5 ans, mon plus grand plaisir est de voyager avec eux (et avec leur papa of course!) !

Ma famille de globe-trotters

Timéo

Timéo

Graine de globe-trotter - 5 ans

A 1 mois et 10 jours, il prenait l‘avion pour l’Indonésie.

A habité : en Indonésie, en Malaisie et en France.

A voyagé : en Indonésie, en Malaisie, en Australie, en France, à Singapour, en Éthiopie, au Kenya, au Mozambique, en Tanzanie, en Martinique, en Belgique, à Abu Dhabi et Dubaï.

Aime : les glaces et les bonbons, les poneys et les chevaux, jouer avec les petits Lego de son grand frère, danser sur la chanson Sing a Happy Song

N’aime pas : s’endormir seul, ranger, les poivrons

Nolan

Nolan

Globe-trotter en herbe - 7 ans

A 11 mois, il avait déjà posé ses 4 pattes sur les 5 continents.

A habité : en Guyane, en Indonésie, en Malaisie et en France.

A voyagé : en Guyane, en France, en Égypte, en Malaisie, en Thaïlande, à Singapour, en Australie, au Cambodge, en Indonésie, en Éthiopie, au Kenya, au Mozambique, en Tanzanie, en Martinique, en Belgique, à Abu Dhabi et Dubaï.

Aime : manger, faire des constructions (en Lego, en Kapla, en sable...), les histoires.

N’aime pas : manger du poisson (mais il aime les regarder en faisant du snorkeling!).

Alex(andre)

Alex(andre)

Papa globe-trotter - 39 ans

A habité : en Suède, au Brésil, en Tanzanie, en Guyane, en Malaisie, en Indonésie et en France

Aime : voyager, la géopolitique, la mécanique auto, l’enduro, les jus, les tripes à la mode de Caen, le jazz

N’aime pas : le froid, lire des romans, l’alcool

Stéphie

Stéphie

Maman globe-trotteuse - 37 ans

A habité : en Inde, en Tanzanie, en Guyane, en Malaisie, en Indonésie et en France

Aime : voyager, écrire, le chocolat, lire des romans, le thé

N’aime pas : le froid, les abats, faire les magasins

Auto-interview

Pourquoi une auto-interview ?

Parce que c’est une façon originale de se présenter, presque surréaliste. Donc ça me plait.

Pourquoi ton blog s’appelle « Ma vie nomade » ?

J’ai d’abord pensé appeler ce blog « Les Voyages de Stéphie », en hommage à Emmanuel Lepage et son carnet de voyages imaginaires, Les Voyages d’Anna, à mes yeux un chef-d’œuvre. Au-delà de la créativité et du talent artistique de Lepage, ce livre est aussi un objet de grande qualité, un must pour tous ceux qui – comme moi – aiment voyager, en rêve ou en vrai.

Mais même si mon blog relate mes voyages, il n’est pas pour moi un simple blog de voyage ; il est le miroir de ma vie. De notre vie, devrais-je dire, car c’est bien parce que j’ai eu la chance de rencontrer un mari qui a la même passion et la même bougeotte que moi que je peux poursuivre ce mode de vie nomade que j’avais initié seule. Quand tu vis à l’étranger, le voyage ne se limite pas au temps des vacances, chaque jour est un voyage, chaque jour a son lot de surprises et de découvertes… Nous aimons tous les deux découvrir un pays de l’intérieur, nous immerger dans sa culture, la comprendre, l’intégrer… pendant quelques mois, parfois quelques années… puis repartir ailleurs ! Nous tenons difficilement en place…Quand certains rêvent de faire construire une maison, nous, nous rêvons d’ailleurs…

 Stéphie tries her hand at archery with a Korowai

Quand as-tu commencé à voyager ?

Initiée au voyage par mes parents, mais dans des destinations plutôt proches de la France, j’entreprends mon premier voyage backpacker en septembre 2000, accompagnée de deux de mes meilleures amies. Destination : la Turquie. A partir de là, la machine à voyage est lancée…

Petit à petit je pousse un peu plus loin que les « voyages vacances », en 2004, je fais un stage de fin d’études en Inde, en 2005, un volontariat international en Tanzanie, là où je rencontre mon mari… C’est comme ça qu’au fil des années, j’ai expérimenté différents modes de voyage : seule, en couple, avec un enfant, puis avec deux !

D’où te vient cette passion du voyage ?

Toute petite, je voulais déjà explorer le monde. A la question « Qu’est-ce que tu veux faire quand tu seras grande ? », je répondais « hôtesse de l’air, pour voyager. »

Il faut dire que j’étais entourée d’objets exotiques qui titillaient ma curiosité. Mon oncle, marin dans la marine marchande, naviguait encore au long cours à l’époque. De ses voyages, il nous rapportait des souvenirs… Je me rappelle en particulier le kimono qu’il avait ramené du Japon, et l’œuf d’autruche qui trônait sur une étagère du salon de mes parents,…

Tous les mercredis après-midis, je les passais chez ma grand-mère maternelle. Chez mon arrière-grand-mère qui vivait deux étages en dessous, je revois encore le fascinant coupe-cigare guillotine, que mon arrière-grand-père, marin lui-aussi, avait rapporté d’une lointaine contrée,… et j’aimais beaucoup le globe terrestre que je m’amusais à faire tourner sur lui-même…

Avec les anecdotes que me racontait ma grand-mère à propos des voyages de son père, tout ça a nourri mon imaginaire d’enfant.

Mon mode de vie actuel quelque peu marginal n’est pas au goût de tous. Quand certains psychologues de comptoir disent que je me cherche, moi je me plais à croire que cette facilité que j’ai à larguer les amarres me vient de mes origines bretonnes et de mon histoire familiale…

Alors, le métier d’hôtesse de l’air ?

(Rires). J’ai vite abandonné l’idée. Le jour où j’ai vu le film Indiana Jones et les Aventuriers de l’arche perdue a changé ma vie! Pendant longtemps j’ai poursuivi le rêve d’être archéologue aventurière, comme mon héros. Jusqu’à ce que je réalise que c’était difficilement compatible avec une vie de famille. A défaut je me suis tournée vers l’enseignement du Français Langue Étrangère. Mais je n’ai jamais enfoui mes rêves de petite fille, même si aujourd’hui je suis plus attirée par les ethnies que par les vieilles pierres et les antiquités.

Pourquoi ce blog ?

Pendant plus de dix ans, j’ai parcouru la terre. J’ai « volé » des informations sur le web sans jamais rien publier en échange. J’ai noirci des pages et des pages de petits carnets aujourd’hui endormis au fond d’une armoire. Sans compter les kilomètres de mails à mes proches. Il serait temps que je me mette à partager avec le grand public ! Ce blog, c’est ma façon à moi de payer ma dette à tous les Internautes qui m’ont aiguillée – sans le savoir – dans mes voyages.

« Ma vie nomade » fera partager ma passion du voyage, mes impressions et mes réflexions sur mes pays d’accueil ou simplement ceux que je traverse, mes coups de cœur et mes déceptions, mes conseils pratiques de maman globetrotteuse ou d’aventurière.

7 réponses
  1. Joly Vialard Françoise
    Joly Vialard Françoise dit :

    certaine personne d’âge mûr voire blet (?) que les hasards de sa vie et il faut bien le dire sa nature profonde ont contrainte à la sédentarité dans un petit oasis de Dordogne aime beaucoup voyager par personne interposée cela lui évite la chaleur la poussière les moustiques et la tourista Merci Stephie pour ce blog que j’apprécie tout particulièrement et que je vais désormais suivre avec intérêt

    Répondre
  2. Rachel DecouverteMonde
    Rachel DecouverteMonde dit :

    Bonjour Stephie,
    Je viens de découvrir ton blog et ce sera pour moi un réel plaisir de suivre vos aventures.

    Cela me fascine toujours de voir des gens vivre en mode nomade. C’est un rêve que je chéris énormément pour être honnetre. Mais je me questionne toujours à savoir comment vous faites pour gagner votre vie?
    Je serais curieuse de connaître votre fonctionnement à ce niveau.

    Merci et au plaisir de vous suivre dans vos merveilleuses aventures.
    Rachel

    Répondre
    • stephieg9
      stephieg9 dit :

      Bonjour Rachel. Je suis heureuse de t’accueillir sur mon blog! Tu n’es pas la première à me poser cette question de première importance 🙂 Voilà dix ans que mon mari et moi-même parcourons les routes du monde. Mais nous ne sommes pas constamment en voyage. Il nous arrive de travailler 🙂 Pour vivre à fond notre passion du voyage, nous avons choisi de vivre (et travailler) à l’étranger. Nous avons ainsi découvert de belles destinations lors de notre temps libre. Mais nous ne restons jamais bien longtemps dans un pays (un an, parfois deux). Et souvent, entre deux expatriations, nous prenons le temps de voyager et de dépenser l’argent que nous avons gagné! Tout est une question de choix. Certains dépensent leur argent dans de belles voitures, dans du matériel ; nous c’est dans les voyages!

      Répondre
  3. lolo
    lolo dit :

    Ton blog est mon rdv quotidien quand j’ouvre mes mails. C’est génial de te suivre et de découvrir les endroits merveilleux que tu visites. Cette partie du monde, l’Ethiopie, est très méconnue (de ma part en tous cas), et c’est vrai qu’elle est le berceau de l’humanité, et donc d’une richesse incroyable! merci de nous le faire partager.
    A +
    Lolo

    Répondre
    • stephieg9
      stephieg9 dit :

      Merci Lolo. Ton message m’a fait chaud au coeur. Il est vrai que l’Ethiopie est un magnifique pays, encore peu visité, et qui mérite d’être connu. Je suis heureuse de partager mes expériences de voyage avec mes amis, ma famille et de plus en plus d’inconnus que je salue d’ailleurs au passage. J’ai mis le temps avant de me lancer comme blogueuse, mais maintenant que c’est fait, j’y prends beaucoup de plaisir (et de temps…).

      Répondre
  4. Emili
    Emili dit :

    Bonjour Stéphie! Je découvre ton blog par l’intermédiaire d’ABM dont je suis aussi membre. J’ai 37 ans et lors de un voyage autour du monde, j’ai rencontré mon chéri australien, nous vivons maintenant en Australie. Magnifique aventure que m’a apporté l’aventure du tour du monde (c’était le but, apporter de nouvelles choses, il faut dire ;-). J’aimerais bien échanger plus avec toi, si tu veux bien, j’ai notamment des questions. A bientôt j’espère! Emilie

    Répondre

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *