La magie de Noël au soleil avec de jeunes enfants

Nolan vient de fêter son septième Noël. A chaque fois dans un pays différent. C’est l’occasion de faire un petit bilan.

Pour mes frères, mon père et moi, voilà bien longtemps que Noël ne rime plus avec sapin, froid, et dinde aux marrons. Après la mort de notre mère, en 1997, pas question de fêter Noël à la maison. Pour réchauffer nos cœurs, notre père nous emmène au soleil. Et c’est resté une tradition. Guadeloupe, Ténériffe (Canaries), Martinique, Égypte (croisière sur le Nil), Maroc (Marrakech), Égypte (Sharm-el-sheikh), Sénégal, République Dominicaine, les Noëls sous les tropiques (ou presque) se succèdent.

En 2005, Alex entre dans ma vie. Dès lors, chacun suit sa route, en France ou ailleurs, les familles s’agrandissent, et il devient plus difficile de passer Noël tous les quatre. Mais on s’y efforce. Et parfois, on y arrive.

Carte des 15 pays (ou DOM) où j’ai passé mes 19 dernières vacances de Noël (2 fois en Égypte, 2 fois en Guadeloupe, 3 fois en Martinique)

carte-pays-noels

Avec la mort de ma mère, j’étais devenue insensible à la magie de Noël. Avec la naissance de Nolan en 2009, j’ai renoué avec les Noëls magiques de mon enfance. Mais cette fois sous le soleil !

Je jubile toujours autant de pouvoir me baigner dans de l’eau à 27° un 24 décembre, ou de fêter Noël dans des lieux insolites, comme au parc de Manyara en Tanzanie, ou dans un palais de Jaisalmer au Rajasthan, en Inde, mais je vis maintenant Noël à travers les yeux brillants de mes enfants.

reveillon-noel-jaisalmer

24 décembre 2007 en amoureux à Jaisalmer

24 déçembre 2005 en famille à Manyara

24 décembre 2005 en famille à Manyara

 

24 décembre 2013 en famille à Mataking (Sabah – Malaisie)

dec2015-martinique-diamant

24 décembre 2015 en famille en Martinique

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 Mes 7 derniers Noëls au soleil

 Décembre 2009 : Noël en Martinique

Cette année-là…

Depuis la Guyane, où Nolan est né, je rejoins mon père et mon plus jeune frère en Martinique. Nolan est âgé d’à peine 3 mois. C’est son premier voyage.

24 décembre 2009 : premier bain de mer de Nolan pour son premier Noël

24 décembre 2009 : premier bain de mer de Nolan pour son premier Noël

L’anecdote

Pour Noël, mon père offre à Nolan un doudou musical lapin. Nolan le chérit dès les premiers instants. Mister Rabbit, comme il l’appellera plus tard, restera son fidèle compagnon de nuit pendant plus de 3 ans, jusqu’à ce qu’il décide de rester vivre sur l’île de Weh, en Indonésie (au nord de Sumatra) (on peut comprendre pourquoi).

nolan_3_mois

Mister Rabbit garde le lit de Nolan en Indonésie

Mister Rabbit garde le lit de Nolan en Indonésie

L'île de Weh, au nord de Sumatra, en Indonésie

L’île de Weh, au nord de Sumatra, en Indonésie

Noël en Martinique :

Noël est une fête religieuse importante pour les Créoles de Martinique, de Guadeloupe, et de Guyane ; les traditions sont assez proches.

Les soirs de l’Avent (les quatre semaines qui précèdent Noël), les familles se réunissent pour chanter des cantiques, qu’on appelle des chanté-nwel (chants de Noël).

Aux Antilles et en Guyane, pas de sapin de Noël. Mais certaines familles décorent des arbres tropicaux, au pied desquels ils déposent une crèche. De nombreuses maisons sont parées à l’extérieur de guirlandes lumineuses et de pères noëls grimpants. Il y a même des concours.

Le long des routes, des crèches de Noël géantes sont installées, pour le plus grand plaisir des petits.

Crèche géante au Carbet

Crèche géante au Carbet

Le 24 décembre, les Antillais et les Guyanais dînent en famille. Au menu, pas de foie gras, d’huitres et de saumon fumé, de dinde aux marrons, et de bûche glacée. Mais du porc à toutes les sauces ! des pâtés salés, des boudins rouges, du jambon Nowel ( jambon de Noël épicé, cuit au four avec de la bière et dont l’extérieur est caramélisé avec du sucre de canne) et du ragout de porc, accompagné de riz et de légumes locaux (ignames…). Comme dessert, du blanc-mangé (à la goyave par exemple), du flan coco, des sorbets aux fruits… Tout cela généreusement arrosé de rhum et autres liqueurs confectionnées pour l’occasion.

Beaucoup de familles interrompent les festivités le temps d’aller à l’église assister à la messe de minuit. Moi qui ne suis pas croyante, j’ai assisté, en 2008, à une messe de minuit en Guyane, pour comprendre la ferveur qui anime les créoles et entendre leurs voix.

La distribution des cadeaux se fait le 25 décembre (à partir de minuit ou le lendemain de la veillée de Noël), comme dans la plupart des pays.

Décembre 2010 : Noël en Thaïlande

Cette année-là…

Nous sommes tous réunis ! Et nous arrivons de toutes les directions : mon frère et ma belle-sœur de Sydney, en Australie, où ils vivent, Alex, Nolan et moi, de Kuala Lumpur, en Malaisie, où nous vivons, et mon père et mon second frère de Nantes, en France.

Après avoir passés quelques jours à Bangkok, nous nous envolons pour Krabi. Nous réveillonnons au restaurant de notre hôtel. Au menu, des plats bien thaïlandais, et le concert d’un groupe de musique thaï. Seules quelques guirlandes lumineuses et les serre-têtes que nous ont donnés nos voisins de table nous rappellent que c’est la nuit de Noël.

A 1 an et 2 mois, Nolan est encore trop petit pour comprendre Noël. Comme cadeaux, il aura des vêtements, qui font le bonheur de ses parents.

thailande-reveillon-noel-2010 (2) thailande-reveillon-noel-2010

L’anecdote

Le 24 décembre, de Phuket Town nous nous entassons sur un petit bateau qui doit nous conduire plus loin sur la côte, à Krabi. La marée basse nous oblige à embarquer nos bagages les pieds dans l’eau, et à les débarquer… dans la boue. Poussette comprise ! Une arrivée épique !

On embarque pour Krabi

On débarque à Krabi

On débarque à Krabi !

Noël en Thaïlande

La Thaïlande est l’un des pays les plus visités au monde, en particulier au moment des fêtes de Noël. Pour faire honneur à ses touristes, la ville de Bangkok leur offre un accueil tout en lumières et en couleurs, avec des décorations magnifiques (et parfois bien kitch) installées dans le centre ville, et dans les hôtels. C’est génial pour les enfants qui en ont plein les mirettes !

bangkok-dec-2010 (1) bangkok-dec-2010 (4) bangkok-dec-2010 (2) bangkok-dec-2010 (3) Une crèche de Noël quelque peu blasphématoire...

De confession bouddhiste, les Thaïlandais ne fêtent pas Noël. Mais la mondialisation est passée par là. Comme dans d’autres grandes villes d’Asie du Sud Est (Jakarta, Kuala Lumpur), Noël s’est imposé comme une fête commerciale. Tout est bon pour se faire de l’argent. Les grandes surfaces vendent des sapins (synthétiques) et des décorations de Noël, les centres commerciaux affichent des promotions et passent en boucle les grands standards de Noël chantés par des stars (ils adorent en particulier All I Want For Christmas is You de Mariah Carey).

Décembre 2011 : Noël en Australie

Cette année-là…

Enceinte de Timéo, je rejoins, avec Nolan, mes deux frères et mon père en Australie. Nous passons nos vacances en Tasmanie, l’île située au sud de l’Australie, rendue célèbre par le personnage des Looney Tunes, Taz, le diable de Tasmanie.

soir-noel-2011

L’anecdote

Le 25 décembre, nous visitons l’adorable village de Richmond. En souvenir de son séjour en Tasmanie, j’offre à Nolan une peluche diable de Tasmanie. Elle s’appelle Hank. Il l’adopte immédiatement. 5 ans après, elle dort toujours près de son oreiller.

peluche-diable-tasmanie

Noël en Australie

S’il est une ville qui cultive la magie de Noël, c’est bien Sydney. Les décorations sont splendides. Pour ma part, je n’en ai jamais vue de plus belles ailleurs. Vos enfants pourront, comme à Paris, aller admirer les vitrines décorées des grands magasins. Les animations de Noël sont nombreuses, notamment autour de Darling Harbour. Le Père Noël est visible aux quatre coins de la ville.  Et si vous êtes encore à Sydney pour le réveillon du premier de l’an, ne manquez sous aucun prétexte le fameux feu d’artifice, l’un des plus beaux du monde !

ste-australie-dec2011

Décembre 2011

vitrines-noel-australie

Décembre 2012 – Nolan admire les vitrines de Noël d’un grand magasin à Sydney

Ils ont même des pères noëls gonflables à Sydney !

Ils ont même des pères noëls gonflables à Sydney !

En Australie, à Sydney, l’hiver correspond à notre été en France, et vice versa. Noël se fête donc sous le soleil et avec 25 degrés. En témoigne cette photo, où l’on voit des enfants (dont Nolan) en casquette/chapeau danser sur scène avec le Père Noël.

nolan-pere-noel-dec2012

Décembre 2012 – Nolan monte sur scène avec le Père Noël, qu’il rencontre pour la première fois !

Décembre 2012 : Noël en Indonésie (à Bali)

Cette année-là…

Nous passons la période de l’Avent à Sydney, en Australie, où vivent mon frère et ma belle-sœur. Dans une galerie commerciale, Nolan voit le Père Noël pour la première fois, et il ne manque pas de lui rappeler sa commande.

Nolan n’a d’yeux que pour Santa Claus

« I want a garbage truck » (je veux un camion poubelle)

« I want a garbage truck » (je veux un camion poubelle)

Pour les vacances de Noël, mon père et mon plus jeune frère viennent nous rendre visite, Alex, Nolan, Timéo et moi, en Indonésie, où nous sommes résidents. Nous nous rejoignons à Bali.

Le 24 décembre au soir, après une journée chargée en émotions (voir mon article « Une session de surf mouvementée sur la plage de Balian »), nous dînons au restaurant de notre hôtel du moment, le Gajah Mina Beach Resort, un très bel établissement tenu par un couple franco-indonésien et niché au milieu de jardins tropicaux et de rizières, le long de la côte sud-ouest de Bali. Le dîner est animé de danses traditionnelles balinaises.

Couple de danseurs balinais

Couple de danseurs balinais

Pendant notre absence, le Père Noël est passé déposer les cadeaux de Nolan et Timéo dans notre chambre, au pied… de la lampe de chevet !

nolan-noel-2012 (2)      

A 9 mois, Timéo, lui, ne s’intéresse qu’au papier cadeau.

L’anecdote :

Nolan avait repéré son cadeau dans un magasin à Sydney quelques mois plus tôt : un gros camion-poubelle sons et lumières de la marque Fast Lane. Mon père, qui devait nous rejoindre en Indonésie pour Noël, avait remué ciel et terre pour le trouver à Nantes. Le jouet occupait la moitié de sa valise. Mais en arrivant à l’aéroport de Denpasar (Bali), il eut la mauvaise surprise d’apprendre que sa valise était restée en transit à Amsterdam ! Heureusement, la compagnie KLM a fait acheminer la valise jusqu’à notre hôtel, situé dans l’ouest de l’île. Elle est arrivée – indemne – la veille du 24 décembre. Ouf.

"Mon camion de poubelle!"

« Mon camion de poubelle! »

Noël en Indonésie :

Les Indonésiens, majoritairement musulmans, ne fêtent pas Noël. Comme à Bangkok ou à Kuala Lumpur, mais de façon moins prononcée, Noël est à Jakarta une fête commerciale. Les centres commerciaux et les grands hôtels arborent des décorations. En dehors de Jakarta, seuls quelques hôtels à touristes exposent un sapin de Noël (artificiel) décoré, et profitent du soir de Noël pour proposer un menu spécial et une animation, du genre danse traditionnelle.

Décembre 2013 : Noël en Malaisie

Cette année-là…

Pour la première fois depuis très (très) longtemps, je décore un sapin de Noël, acheté à Kuala Lumpur dans un magasin d’occasion qui l’avait récupéré d’un grand hôtel.

timeo-sapin

Mon frère et mon père nous rejoignent de Nantes. Le 24 décembre, nous nageons avec les tortues à Mataking, une petite île au large de la ville de Samporna, située à Sabah, l’un des deux états malaisiens de Borneo.

A 4 ans, Nolan fait sa première session de snorkelling. La vue des tortues lui fait vite oublier qu’il respire dans un tuba et une fois qu’il a la technique, il ne veut plus sortir la tête de l’eau !

nolan-snorkelling

Cette année-là, nous réveillonnons exceptionnellement le 25 décembre, date à laquelle débarquent d’Australie mon frère, ma belle-sœur et leur petite fille. Nolan et Timéo font la connaissance de leur cousine. C’est très émouvant.

nolan-lia

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 

 

 

 

 

 

 

L’anecdote

Cachés en haut des escaliers, Nolan, Timéo et Lia assistent en silence (ils n’ont pas le droit de dire un mot) à la distribution des cadeaux par le Père Noël. Un moment donné, le Père Noël, qui a un gros ventre, perd sa ceinture et Nolan ne peut retenir une exclamation, dans un murmure : « Le Père Noël, il a perdu sa ceinture ! ».

Le père Noël est venu jusque chez nous à Kuala Lumpur!

Noël en Malaisie

En Malaisie, les Malaisiens malais musulmans, les Malaisiens chinois bouddhistes et les Malaisiens indiens hindous ne fêtent pas Noël traditionnellement. Mais à Kuala Lumpur, Noël est une grande fête commerciale. Quand il s’agit de consommer, la capitale malaise n’hésite pas à mettre le paquet. Attirés par les promotions, les habitants de Kuala Lumpur les plus aisés s’échangent désormais des cadeaux à Noël. Les galeries commerciales rivalisent d’ingéniosité pour proposer à leurs clients les plus belles décorations de Noël. En dehors de la capitale en revanche, aucun signe ne laisse penser que c’est Noël.

KLCC

Hall de la Galerie Suria à KLCC (Kuala Lumpur City Center)

Décembre 2014 : Noël en France

Une fois n’est pas coutume, je fête Noël avec mes beaux-parents, à Paris.

Ce sont mes premières vacances de Noël en France depuis… 19 ans ! Dur dur, d’autant que je traîne la grippe pendant toutes les vacances.

Sans commentaires sur les traditions. Vous les connaissez aussi bien que moi !

Décembre 2015 : Noël en Martinique

6 ans plus tard, Nolan revient sur l’île où il avait passé son premier Noël. Pour ma part, c’est mon troisième séjour ici.

nolan-timeo-diamant

 

Conseils pratiques

  • Oubliez vos repères

N’espérez pas trouver de marchés de Noël (tradition purement européenne), des Pères Noëls (sauf en Australie ou si vous le faites venir vous-mêmes!), des vrais sapins et l’odeur associée, ou de la neige.

On trouve parfois des aberrations écologiques, comme des sapins importés (ils ne doivent pas tenir bien longtemps !), ou le parc d’attraction Snow World, à Genting Highlands, en Malaisie, où a été reconstitué un décor avec de la vraie neige (igloos, toboggan) et où la température est maintenue à -5°C… alors qu’à l’extérieur il fait 30°C!

Une année, nous avons eu la surprise de trouver une cheminée au Bali Eco Village. C’est vrai qu’en altitude en soirée à Bali, il ne fait pas si chaud. Le soir du Nouvel An, nous y avons fait cuire des chamallows !

alex-au-coin-du-feu

En Asie du Sud Est, à part dans les grandes villes, Bangkok, Jakarta et Kuala Lumpur, vous ne verrez aucun signe de Noël, sauf dans quelques hôtels à touristes.

  • Le décalage horaire

Si vous avez l’habitude de faire attendre vos enfants jusqu’à minuit pour la distribution des cadeaux, ou au contraire d’attendre le matin du 25 décembre, vous risquez de devoir changer de plan.

En arrivant à destination quelques jours avant le 24 décembre, vos enfants, encore sous le coup du décalage horaire, tiendront peut-être à peine jusqu’à 19 heures (en Martinique ou en Guadeloupe par exemple, quand il est 19 heures, il est minuit en France, soit 5 heures de plus), ou au contraire ne voudront jamais aller se coucher une fois les cadeaux distribués (en Indonésie par exemple, quand il est minuit, il est seulement cinq heures de l’après-midi en France). Un détail à ne pas négliger pour l’organisation de votre veillée de Noël !

  • Le sapin de Noël

Certes le Père Noël a l’habitude de déposer les cadeaux au pied du sapin. Mais les enfants comprennent très bien qu’un sapin ne rentre pas dans une valise. Alors les chaussures feront très bien l’affaire toutes seules !

Et rien ne vous empêche de décorer un sapin de Noël chez vous dès le début du mois de décembre. Vous n’en profiterez pas longtemps, mais les enfants seront contents, et qui sait, ils auront peut-être le plaisir de trouver des cadeaux au pied du sapin à leur retour, histoire de leur faire passer en douceur la fin des vacances !

  • Dans les bagages

Hormis toute la panoplie de toute destination tropicale (casquette, maillot de bain, lunettes de soleil, crème solaire, anti-moustique, etc.), n’oubliez pas de mettre dans la valise :

Le calendrier de l’avent

Quand votre enfant a passé 3 ans, il devient LA chose à ne pas oublier de mettre dans ses valises. Avec les cadeaux bien-sûr. Pour ma part, je bricole le calendrier pour qu’il ne lui reste à l’heure du départ que les portes pas encore ouvertes. Sinon, les valises se remplissent vite !

calendrier-avent-nolan-2015  

Les cadeaux

Je m’arrange pour n’emporter que les plus petits et j’explique aux enfants que le Père Noël a déposé les cadeaux chez différents membres de la famille, pour nous donner l’occasion de leur rendre visite.

Les chocolats et sucres d’orge, le foie gras et le champagne

Si vous êtes sûrs de disposer d’un frigo, vous pouvez emporter des chocolats, et pour les plus accros, du champagne et du foie gras, et/ou du vin. Ces denrées seront sans aucune hésitation moins chères en France. Sauf pour ce qui est du Champagne en Guyane et dans les Antilles, les Guyanais et les Antillais étant de gros consommateurs. Attention toutefois au passage en douane. Certains pays, comme l’Australie ou les États-Unis, interdisent strictement l’entrée d’aliments qui ne sont pas sous vide (comme la plupart des tablettes de chocolat par exemple…ou les boîtes de lait en poudre entamées).

Sinon, les sucres d’orge, associés à Noël (et à Saint-Nicolas), feront très bien l’affaire pour vos enfants.

La botte de Noël

Elle est notre symbole de Noël. Elle nous suit partout depuis décembre 2011.

nolan-australie-dec2011nolan-botte-2015

A suivre… Prochaine destination de Noël encore inconnue à ce jour…

 

 

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *