marche de Lalibela

Le fourmillant marché de Lalibela

Cinq jours que nous sommes à Lalibela et nous ne pouvons pas nous vanter d’avoir exploré les environs. Chaque samedi se tient un grand marché à Lalibela, à l’écart de la ville. Une bonne occasion pour nous de sortir de notre quartier. Prenant notre courage et nos deux petits à quatre mains, nous quittons l’hôtel vers 11h30 et nous nous mettons en marche.

Depuis la grande route nous apercevons au loin une tache blanche dans le paysage. Ce sont les habitants qui s’activent au marché. Surprenant non ?

 

_MG_0245

 

_MG_0246

La matinée est bien avancée. Nous voyons plus de gens qui reviennent du marché que l’inverse. Pour trouver notre chemin ce n’est pas difficile, il suffit de suivre la foule… et les crottes !

Beaucoup de gens reviennent du marché avec des ânes, des vaches, des moutons et des chèvres. C’est bien la seule motivation de Timéo pour qu’il marche !

_MG_0247 _MG_0254

Et ce n’est qu’une mise en bouche, car au marché nous attend un espace entier consacré aux bestiaux.

_MG_0264

_MG_0277

_MG_0291

Nos enfants ne savent pas où donner de la tête.

Maman, tu peux prendre en photo la maman âne et son bébé? _MG_0268

 

_MG_0272

Pour ma part, j’observe les hommes faire leurs transactions. Les acheteurs prennent le soin d’observer l’animal en détail, et notamment à l’intérieur de la bouche. Pour vérifier l’absence de maladie, comme la fièvre aphteuse je suppose.

_MG_0270   _MG_0279 _MG_0280

Malgré l’activité et le chaos ambiant qui y règne, le marché est plutôt bien organisé. Une section pour les épices et le sel, un espace pour les céréales, une allée pour les vêtements…

_MG_0301_MG_0310 _MG_0304    _MG_0330

_MG_0306_MG_0322_MG_0341

En résumé, un marché qui vaut le déplacement.

Le lundi 17 mars s’achève notre séjour à Lalibela. Nous nous envolons pour Addis Abeba où nous resterons trois jours avant de nous envoler pour le Kenya. Notre séjour en Ethiopie se clôture en beauté puisque la veille de prendre l’avion je me plains de maux de tête et courbatures et le soir même je m’évanouis au restaurant Oh Canada Café and Restaurant. Raphaël et Selome nous accompagnent à l’hôpital où l’on ne me détecte rien de spécial. Je m’envolerai donc quand-même le lendemain pour Mombasa. A l’Aga Khan Hospital de Mombasa on ne me trouvera rien non plus. Virus ? manque de magnesium ? coup de chaleur ? Cet évanouissement restera un mystère. En tous les cas nous quittons l’Ethiopie. Une page se tourne.

 

 

4 réponses
  1. Laurent
    Laurent dit :

    Ce n’est pas très courant les blogs qui parlent de l’Éthiopie, donc quand on en trouve un, c’est un plaisir 🙂
    J’avoue que je l’avais un peu oublié ce marché de Lalibela. Il faut dire que le voyage date un peu, c’était il y a 10 ans. Donc mon cerveau à bien gravé les églises de Lalibela, mais le marché s’est enfuit, merci de l’avoir remis dans une case, bien à sa place 🙂

    Répondre
    • stephieg9
      stephieg9 dit :

      Au plaisir! Je viens d’aller faire un tour sur ton site et je suis conquise! Je me retrouve beaucoup dans la façon de voyager, les impressions, les valeurs… Et moi aussi je suis une fan de l’Inde où j’ai d’ailleurs vécu! Outre l’Inde et l’Ethiopie, nous avons d’autres destinations en commun, et j’ai moi aussi un bon nombre de pays visités à mon effectif (une bonne trentaine), mais comme je débute comme blogueuse, j’ai juste dix ans de voyage à rattraper!

      Répondre
    • Laurent
      Laurent dit :

      Tu as vécu en Inde ? Où ça ? Si tu t’intéresses à ce pays, tu devrais également aller faire un tour sur le blog de Joana http://www.venividivoyage.com/ et celui de Aurélie http://ailleurssurterre.blogspot.fr/, deux grandes spécialistes de l’Inde.
      J’ai démarré le blog il y maintenant 1 an 1/2 et en effet, l’avantage de démarrer avec quelques années de voyage en stock, c’est qu’on a plein de choses à raconter. C’est également une bonne manière de revivre un peu ces voyages, ce qui n’est pas pour me déplaire 🙂

      Répondre
      • stephieg9
        stephieg9 dit :

        J’ai vécu à Chennai (Madras) pendant presque six mois. C’était en 2004 et c’était ma première expatriation. J’en avais profité pour explorer le Sud (Tamil Nadu, Kerala, Karnataka) et un peu le Nord (Delhi, Benares et Himachal Pradesh). Depuis l’eau a coulé sous les ponts. Je suis retournée une fois en Inde du Nord avec mon mari en 2007, en voyage itinérant. Nous y sommes restés trois mois et avons exploré le Rajasthan (et traversé le désert du Thar à dos de dromadaire) et visité Delhi, Agra et le Taj Mahal, Mumbai (Bombay), Ellora, Kolkotta (Calcutta) et les environs. Rien que sur l’Inde j’aurais des kilomètres d’articles à poster!

        Répondre

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *